1) La structure du contenu

Sur tout type de page, les robots google comprennent la cohérence et l’organisation d’un contenu en fonction de sa structure. Le robot comprendra que le titre <h1></h1> est le sujet de la page. Ensuite que les différents titre <h2></h2> sont les sous parties découpant ce sujet principal en différents axes. Le robot, tout comme l’utilisateur, comprendra que ce que est en gras <strong> représente des mots important. 
Article dédié au sujet à venir.

 

2) Cibler les bon mots clés

Souvent négligé bien plus qu’on ne le devrait, le choix des mots clés a une importance radicale. En se positionnant sur un groupe de mots, ou un synonyme plutôt qu’un autre on peut tout simplement multiplier ou diviser par 10 ou plus son nombre de visite. Il est ainsi intéressant de bien réfléchir à sa stratégie de mots clés. Mais dans bien des cas, il peut être intéressant justement de ne pas chercher dans un premier temps à ranker sur le ” mot clés principal ” mais justement sur tout les petits mots clés annexes qui ensemble génèrent eux aussi un traffic non négligeable et sont souvent bien plus facile à ranker. Et parfois il peut aussi être intéressant de s’intéresser aux ” long tail keyword ” car ce sont souvent ceux qui amènent les leads les plus qualifiés.

 

3) Lier ses contenu

Au sein d’un même site on parle souvent de sujets ayant la même thématique général. Si ce n’est pas le cas, il faut envisager de revoir sa stratégie ou son organisation. Lorsque c’est le cas, il est intéressant pour plusieurs raison d’UX et de SEO de faire des liens entre ses articles. C’est ce qu’on appelle le “maillage interne ” ou le fait de montrer à google que non seulement nos pages sont optimisées en SEO mais au delà de ça, notre site entier est structuré pour répondre au mieux aux éventuelles questions de l’utilisateurs et lui faciliter l’accès à des informations complémentaires sans avoir à changer de page. Il y a un nombre assez nombreux de bonne raisons de mettre en place ce genre de pratique. Diminuer le taux de rebond : si votre utilisateur ne quitte pas la page après sa lecture mais en consulte une autre afin d’avoir des supplément d’information, il visite une autre page, donc le taux de rebond de votre première page diminue. Montrer au visiteur qu’on est vraiment expert dans le domaine en question et favoriser le fait qu’il envisage de nous demander conseil/achète une prestation/s’inscrire à la newsletter. Etc. Le tout sera développer un plus en détails prochainement.